Eco-marins 2020

ECO-MARINS 2020

De juillet à septembre 2020, des sessions de navigations longues ont été organisées avec des missions de sciences participatives et de sciences collaboratives. Ces séjours permettent une découverte et un apprentissage de la navigation, de la vie en mer, et de la biodiversité marine à de nombreux éco-marins, de tous niveaux, accueillis à bord par un capitaine marin professionnel et un scientifique.

Durant 10 semaines, le voilier Yaka a navigué autour de la Corse et dans le sanctuaire Pelagos. Nous aurons réussi a réaliser les 20 prélèvements de zooplancton et 20 prélèvements de microplastiques prévus tout autour des cotes Corses, ainsi que plusieurs activités annexes, dont de l’observation de cétacés et des actions de sensibilisation. Dix semaines où Yaka a pu accueillir 22 éco-marins, 3 capitaines, 5 intervenants scientifiques, et 3 équipes de tournage.

Prenez connaissance ici des modalités d’embarquement, les programmes réalisés, les témoignages de nos éco-marins et les résultats des missions!


Qu’est ce qu’un éco-marin ?

L’éco-marin est un marin de notre temps. Il ne rejette aucun polluant et maîtrise ses rejets pour ne pas nuire au milieu ; il sensibilise et informe les acteurs (pros, ports, plaisanciers) pour initier et faciliter leurs démarches écologiques ; il utilise des produits (pour ses navigations et la maintenance) qui sont respectueux de l’environnement ; il fait la chasse au gaspillage des ressources (eau douce, électricité, …) et ne pêche que ce dont il a besoin ; il fait attention à son impact sur la biodiversité marine en navigation et au mouillage ; il connaît les réglementations et les zones protégées ; il ne dérange pas la vie des autres espèces lors de ses observations. À bord c’est aussi quelqu’un qui a soif de découverte, qui veut apprendre, qui s’investit dans toutes les tâches, qui transmet son savoir, qui respecte les autres et qui a pour but d’aider à faire progresser le projet dont l’objectif est l’étude du milieu marin, sa protection, sa valorisation et l’enrichissement personnel.


LA VIE A BORD ET LE PARTAGE DES CONNAISSANCES 

Nous avons cherché à varier les plaisirs en accueillant une multitude de projets scientifiques en faveur de la connaissance, de la défense de l’environnement, du développement durable, d’initiative Low Tech, du zéro déchet… Ces séjours avaient pour but d’offrir une expérience d’aventure simple, solidaire et sur le terrain à bord d’un voilier écologique, grâce à notre  l’optimisme, notre polyvalence et notre volonté. Tous les niveaux et âges ont été acceptés et bienvenus à bord !

La bonne ambiance  étant essentielle, l’échange permanent et convivial entre tous les membres du navire est toujours entretenu, afin que chacun puisse apporter ses compétences et ses savoirs pour l’enrichissement personnel et le bon déroulement des missions. Nous avons travaillé durant ce projet avec d’autres associations portées sur la protection du milieu marin, et nous développons encore ces relations pour faire aboutir et renforcer de nombreux projets. 

(Archives) Le mot du capitaine aux éco-marins :  » Encore une fois, ce n’est pas une croisière apéro glandouille qui vous est proposée ! Nous alternerons les navigations, de jour comme de nuit, et les escales où je privilégie les mouillages plutôt que les ports. Nous adopterons vite le rythme des levers et couchers de soleil, des repas, des observations, des relevés… Il faudra faire du quart, exécuter les manœuvres, compléter le livre et le journal de bord, effectuer les réparations, la maintenance, le ménage, la cuisine, la vaisselle… Pas de panique ! Vous ne serez pas seul à bord et apprendrez en pratiquant. Ça ne devrait pas être la mer à boire… Il y aura également, tous les jours, un peu de théorie sur beaucoup d’aspects utiles pour la navigation (calculs de nav, carte, sécurité, sûreté, vocabulaire, réglage de voile, équilibre et stabilité du navire, manœuvres, admin, matelotage, …) « 


LES PROGRAMMES DE SCIENCES

LE ZOOPLANCTON 

Le plancton est un élément clé de l’écosystème marin et son étude nous informe sur l’état de santé de notre milieu et les connexions entre les différents être vivants. Le zooplancton, c’est toute la communauté d’organismes marins du règne animal qui se laissent porter par les courants tout ou partie de leur vie… On connait le encore très mal, tant en espèces qu’en mécanismes. L’échantillonnage et l’analyse de ces animaux, tout autour de la Corse pendant été 2020, en collaboration avec la station de recherche STARESO va offrir des données inédites à propos du fonctionnement des eaux côtières Corses.

LES MICROPLASTIQUES FLOTTANTS

La présence des plastiques en mer est aujourd’hui connue de tous, mais ceux que nous voyons à l’oeil nu ne sont qu’une part infime. Les plus nombreux sont minuscules, issus principalement de la fragmentation des gros éléments. Leur quantification et leur caractérisation permet à la fois de montrer à nos équipiers leur présence, mais aussi alimenter les résultats sur la répartition et le type de micro-plastiques pour encourager la prise des décisions et les solutions dans leur gestion à terre.

ECHO, Sciences participatives

Cap sur les sciences participatives marines autour de la Corse, de tour génoise en tour génoise : l’équipage se servira des programmes existants et testera de nouveaux outils scientifiques pour récolter des données sur l’environnement marin au cours de navigations littorales et d’escales au mouillage.

PIMPOC, les éco-solutions

Un programme d’action lors des escales au mouillage dans les baies et criques de Corse, orienté sur des échanges avec les plaisanciers pour partager et valoriser des pratiques et initiatives de gestion du navire respectueuses du milieu afin de promouvoir une petite plaisance durable.

CORSEE, observations au large

Des navigations au large de la Corse et la région PACA pour observer et recenser les cétacés, tortues et raies présents dans le sanctuaire Pelagos grâce à l’application Obsenmer afin d’aider à la connaissance et la compréhension de ces espèces.


LES RESULTATS

Nos échantillons de plancton et de microplastiques récoltés ont été transmis à la station de recherche STARESO. Leur analyse va permettre aux chercheurs d’acquérir des données nouvelles sur les eaux côtières Corses. Les échantillons et les résultats vont aussi pouvoir servir de comparatifs à d’autres études en cours, de supports pédagogiques, ou de base à des études à venir !

Les résultats d’ECHO et de PIMPOC servent actuellement à construire notre nouveau projet Horizon Méditerranée !